Formation de formateurs en odontologie : appel à candidatures

Formation de formateurs en odontologie : appel à candidatures

La conférence internationale des doyens des facultés de chirurgie dentaire d’expression totalement ou partiellement française (CID-CDF), réseau institutionnel de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), regroupe les facultés de médecine dentaire d’expression francophone et répercute dans son environnement disciplinaire les grandes orientations définies par l’A.U.F.

Le programme d’action 2016 de la CID-CDF, soutenue par l’AUF prévoit d’attribuer six bourses de mobilités de 2 mois (920 €/mois) pour de futurs ou jeunes enseignants du sud.

Les bourses sont donc, d’abord et avant tout, attribuées au profit des facultés d’odontologie francophones, du développement de leur niveau scientifique et de leur corps professoral et dans le but de promouvoir leur indispensable coopération internationale.

Le programme s’adresse en priorité aux institutions dotées des plus faibles moyens. C’est pourquoi les flux de mobilité retenus sont ceux qui relient des universités du Sud, soit entre elles, soit avec des universités de Nord.

Les candidatures seront soumises à deux experts qui évalueront la pertinence des demandes, en rapport avec les projets de développement des facultés.

Conditions de candidature

Le(la) cadidat(e) doit :

  • être francophone ;
  • justifier du statut d’enseignant en exercice ou d’étudiant 3ème cycle au sein d’un établissement membre de la CID/CDF ;
  • avoir moins de 40 ans au plus tard à la date de clôture de l’appel à candidatures ;
  • motiver sa candidature (intérêt du stage pour le candidat et retombées pour son établissement d’origine) ;
  • choisir un établisement d’accueil et produire une lettre d’invitation ;
  • produire l’ensemble des pièces demandées (cf. section 7) : descriptif du projet, diplômes, attestations officielles… ;
  • déposer le dossier de candidature dûment rempli dans les délais impartis, et auprès du président de la CID/CDF ;
  • déclarer sur l’honneur toute source de financement autre que celle demandées à la CID/CDF ;
  • ne pas avoir déjà bénéficié d’une bourse de perfectionnement post-doc de l’AUF ou de la CID/CDF.

Les mobilités

s’adressent à des candidats ayant achevé leur formation initiale

L’établissement d’origine est celui dans lequel le candidat est inscrit ou en activité pendant l’année en cours

L’établissement d’accueil est celui dans lequel l’étudiant souhaite effectuer sa mobilité.

Les deux établissements (d’accueil et d’origine) doivent :

  • être situés dans deux pays différents, dont au moins l’un du Sud ;
  • être membres de la CID/CDF.

L’établissement d’accueil doit :

  • justifier de sa capacité à organiser la formation sollicitée ;
  • justifier de son accord pour accueillir le(la) candidat(e).

L’établissement d’origine doit :

  • reconnaître le perfectionnement de (de la) candidat(e).

Sélection des candidatures

Les candidats transmettent leur dossier à leur établissement d’origine qui, dans le cas de candidature multiples, procède à leur classement, assorti d’un avis motivé. Les dossiers de candidatures sont transmis au président de la CID – CDF Bernard PELLAT – Faculté de chirurgie dentaire – 1, rue Maurice Arnoux – 92120 MONTROUGE – France

Chaque dossier, après examen de sa recevabilité, est soumis à deux experts qui évalueront la pertinance des demandes

en rapport avec le projet de développement de la faculté. Le bureau de la CID/CDF classera alors les demandes.

Conformément aux usages universitaires, les décisions de la CID/CDF sont rendues de façon souveraine

Chaque dossier, après examen de sa recevabilité, est soumis à deux experts qui évalueront la pertinance des demandes en rapport avec le projet de développement de la faculté. Le bureau de la CID/CDF classera alors les demandes.

Conformément aux usages universitaires, les décisions de la CID/CDF sont rendues de façon souveraine

Les admis sont avertis par courrier via leur doyen ou directeur.

Critères de sélection des candidats

Les principaux critères retenus pour la procédure de sélection sont :

  • la qualité scientifique du dossier et sa présentation;
  • les objectifs scientifiques recherchés par le candidat et les retombées à court terme pour l’établissement d’origine;
  • l’opportunité du dossier de candidature pour le développement des universités et des pays du Sud;
  • la dimension francophone du projet.

Modalités de prise en charge

La durée de cette mobilité est de 2 mois minimum

Cette durée ne peut être morcelée,

ni interrompue. (sous peine de cessation de prise en charge en cas de

non-respect des clauses). Les bourses de perfectionnement en recherche ne peuvent en aucun cas être renouvelées

Un report de bourse pourra être accordé à titre exceptionnel dans les cas de maternité.

En savoir plus

Appel à candidature     Convention   Demande de bourse